Eco conduite

Voisine

                                                                         

LE CHASTEL-NOUVEL, le 06 janvier 2010

FORMATION A L’ECO-CONDUITE


Pour augmenter la sécurité sur la route et parce que la situation écologique exige que l’on change nos habitudes, Voisine propose à ses adhérents une formation à l’éco-conduite.

L’éco-conduite est un comportement de conduite citoyen permettant :

  • de réduire sa consommation de carburant,
  • de limiter l’émission de gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique,
  • de diminuer le risque d’accident.

 

  • session d’une journée de formation pour 4 personnes maximum avec une partie théorique et une partie pratique sur route avec les aléas de circulation habituels,
  • un formateur par session avec un véhicule équipé d’un économètre (enregistrement et analyse du comportement de conduite),
  • remise d’un permis éco-conduite à la fin de la formation.

 

VOISINE a choisi MOBIGREEN pour former ses adhérents à l’éco-conduite. MOBIGREEN est une filiale du groupe La Poste. Son expérience a été acquise à travers la formation de plus de 60 000 postiers partout en France.
Les habitudes personnelles de conduite ont un impact important sur la consommation : certains comportements au volant font consommer de 5% à 40% de carburant en plus. C’est pourquoi il faut connaître les bons plans éco-responsables et économiques !

L’association propose de former 16 adhérents, soit l’organisation de 4 sessions de formation sur 2010 pour un coût de 3900 €. La seule obligation pour s’inscrire à ces formations : être adhérent à jour de sa cotisation (la cotisation s’élève à 10 € seulement !)

Changez vos habitudes et prenez de bonnes résolutions. Adhérez à Voisine ! Apprenez la conduite économe et éco-citoyenne ! Covoiturez pour aller au travail, pour les loisirs, pour les longs trajets ! Réduisez votre coût carbone !

Contact : Association Voisine - le Couffinet - 48000 Le Chastel-Nouvel - 06.22.00.84.67

Mail : voisine.asso48@yahoo.fr - site : voisine48.fr

Un article du midi libre en mai 2010 à lire ici